LE CONCEPT GRAINE DE SIGNE

Communiquer par la langue des signes (LSF), avec son bébé

L'IDEE

Le langage se met en place chez l’enfant vers l’âge de 2 ans. Avant, le bébé aimerait bien vous dire qu’il a soif, qu’il a mal ou qu’il veut encore du gâteau mais il ne sait pas encore le faire. Bien souvent, les larmes, les colères… sont le seul moyen pour lui d’essayer de se faire comprendre.

Les signes, eux, arrivent vers  8-10 mois car il sont plus faciles à reproduire que les mots. Très tôt le bébé maitrise suffisamment bien la gestuelle pour imiter vos gestes et faire « au revoir » ou envoyer des « bisous ».

L’idée est d’enrichir la communication en s’appuyant sur cette capacité gestuelle, en utilisant des signes issus de la Langue des Signes Française. On choisit les signes qui correspondent à l’environnement quotidien du bébé (la nourriture, la toilette, les émotions …). On associe ces signes à la parole. L’enfant va s’approprier ces signes, au même titre qu’il a appris à faire « au revoir » ou des « bisous », et pourra exprimer ses besoins.

bébé communique avec les signes (LSF)
Avantages : Maman communique avec son bébé par les signes (LSF)

LES AVANTAGES

Communiquer par la langue des signes avec son bébé renforce une communication bienveillante et respectueuse

L’utilisation des signes :


Découvrir la langue des signes française

J’ai trop de respect pour la LSF pour prétendre que les ateliers permettent l’apprentissage de cette langue. C’est une langue magnifique, complexe qui ne peut pas se résumer à la juxtaposition des mots ou de signes.

Les ateliers ne sont donc pas une méthode d’apprentissage de la LSF. En revanche les ateliers permettent d’acquérir du vocabulaire et d’entrevoir la subtilité de la langue des sourds.

L'ORIGINE DU CONCEPT

Tout a commencé aux Etats-Unis, dans les années 1980. Précurseur de la méthode, Joseph Garcia, spécialiste de la langue des signes américaine, remarque que les enfants entendants de ses amis sourds commencent à communiquer plus tôt que leurs camarades du même âge. il approfondit ses recherches et en fait le sujet de sa thèse, avant de mettre au point la méthode « Sign with your baby » et de publier un livre qui devient vite un best-seller.

Parallèlement, Linda Acredolo et Susan Goodwyn, pionnières incontournables, faisaient le même constat et ont démontré que les enfants qui ne parlaient pas encore utilisaient spontanément et naturellement les gestes pour communiquer. Elles ont alors crée le programme « Baby Sign: How to talk with your baby before your baby can talk » en 1996.

Plusieurs études ont corroboré l’idée: cette méthode permettrait aux bébés de parler plus tôt, d’avoir un vocabulaire plus riche. La pratique a conquis de nombreux parents américains et, selon Baby Sign Language, un tiers des parents américains et 60% des haltes garderies l’utilisent aujourd’hui.

En France, le concept est arrivé dans les années 2000 avec Nathanaëlle Bouhier-Charles, française de retour des Etats-Unis. Convaincue par cette méthode, elle l’a fait connaitre en France. Avec Monica Compagnys, éditrice et elle-même sourde, elles oeuvrent pour la popularisation et la diffusion de ce concept.

bébé apprend à signer

Me contacter

06 21 22 78 45

mylenegosse@hotmail.com

S'inscrire aux ateliers

GRAINE DE SIGNE - ATELIERS DE LANGUE DES SIGNES POUR MIEUX COMMUNIQUER AVEC VOTRE BEBE A ANGERS